Des éclats à partager

La « raison d’être » de ce site

Il est dédié à la formation et vise à répondre aux aspirations variées qui au coeur des interrogations cruciales de notre temps

• Satisfaire la curiosité de certains en fournissant recettes et savoir-faire.
• Donner de la profondeur et du sens à ceux qui l’apprécient
• Répondre aux souhaits de ceux qui cherchent à vivre autrement
• Sensibiliser à l’existence de nouvelles logiques, de nouveaux regards, de nouveaus possibles...

Pour cela, faire découvrir sans chercher à convaincre, laisser la grâce de la beauté opérer et respecter la vie qui s’écoule en chacun de nous à son rythme propre.
Bien sûr, certains thèmes sont plus explicites que d’autres (transition, changer de vie…) mais toutes les activités baignent dans la même atmosphère qui saura inspirer chacun selon sa sensibilité sans risquer d’importuner qui que ce soit
Tel est le défi et la raison d’être de ces tentatives de partage d’éclats de vie. Des éclats, en effet, des brisures, mais qui, de ce fait, ont la faculté d’envoyer de la lumière dans toutes les directions. Des éclats, donc, des fragments, seuls témoins d’une Lumière qui nous échappe et illumine tout à la fois nos singularités.

De manière pragmatique

• Détailler le programme des activités, propres ou de nos partenaires
• Donner à leur propos des informations et tenter de créer des ambiances
• Rendre visible nos activités à l’attention des internautes. Un effort de présentation a été fait en utilisant trois éditeurs différents, de nombreux graphiques et organigrammes et en optimisant la navigation dans les menus

Les volets qui suivent apportent quelques précisions

• Choix opérés pour délimiter le programme
• Partage d’informations

Choix opérés pour délimiter le programme

La transition convoque toutes les matières

Il y a celles qui visent l’acquisition de connaissances spécifiques à l’exercice d’un métier. On parle de "métiers verts " "verdissants".
Il y a quelques rares formations "transversales" conduisant à un diplôme spécifique d'éco-conseiller, comme c'est le cas avec un "mastere" proposé par l'INSA à Strasbourg.

Ce sont deux autres axes qui ont été retenus

1. Nous avons privilégié les applications du quotidien

• Alimentation, santé, jardin et divers savoir-faire avec des ouvertures originales, porteuses de sens, participant à l’épanouissement personnel.

2. Nous avons identifié de multiples applications transversales

• Inspirer un public de porteurs de projets ou de personnes ayant des désirs profonds de changement, ce qui fait appel à des ressources pluridisciplinaires
• Soutenir des personnes déjà engagées dans des activités « alternatives » confrontées à de multiples contraintes : organisation administrative, informatique, pub, com, organisation de stages… autant de domaines variés où il est possible de « faire autrement »
• Accompagner des personnes exerçant des activités indépendantes à la recherche de piste de réorientation ou de diversification
• Répondre aussi aux personnes en questionnement, en souffrance, en perte de repères

La transition concerne tous les publics

Ils ont en commun de multiples interrogations pour l’avenir, d’où une réponse évidente à nos yeux
Aborder la transition en tant que sujet à part entière

• Notions de changement, contexte historique, évolution des paradigmes, prise en compte des malaises, voire des pathologies, répondre à une quête de sens, place de l’écopsychologie, nouvelles approches du sacré, référence aux sagesses du vivant, etc. Ce qui peut se mettre sous une bannière de « Fondamentaux » ou de « Culture générale »
• L’utilité d’une telle « culture générale » est confortée par la référence aux « Humanités » qui refait surface dans nombre de publications spécialisées comme étant un gage de réussite pour les actions de transition et l’autonomie grandissante des personnes dans un monde changeant de plus en plus rapidement.
• Tous publics, individus et structures y compris celles consacrées à la formation, en particulier avec l’objectif de conduire à des « métiers verts » : la transition abordée naturellement au niveau des actions à entreprendre fait rarement référence aux enjeux globaux et à la quête de sens
• Une meilleure vision de la transition peut accompagner les personnes confrontées à des choix de vie, à des bifurcations, à des burn-out. Des séjours spécifiques à leur attention sont constituent une réelle demande.

La transition nous concerne aussi en tant qu'être humain

On arrive là dans le domaine de "l'écologie intérieure" qui mérite une attention toute particulière, d'où ce chapitre spécifique organisé autour de deux volets

  1. La connaissance proprement dite faisant appel à des démarches reconnues et bien rôdées : analyse transactionnelle, PNL, Ennéagramme, etc.
  2. L’amélioration, le développement de nos qualités humaines :
    Sens de l'organisation, créativité, empathie, vision au regard de situations de crise, faire face à la complexité, intelligence collective, mobilité professionnelle, capacité d'adaptation, réactivité, agilité, etc. Techniques et formateurs restent à identifier de manière plus précise.

Au final, à titre de synthèse et d’aboutissement ultime d’un tel parcours

  • Place à l’écopsychologie
  • Place au sacré et à l’éco-spiritualité laïque

 

Partage d’informations

En dehors d’être la vitrine de nos formations, le site a vocation à diffuser de multiples informations.
Elles se structurent comme suit

1. Accès tout public

Via le site

• En particulier les descriptifs de stages qui, à eux seuls, peuvent donner bien des idées
• La page « transition » avec plus de 15 pages en sous-menu donne de manière résumée un bon aperçu sur ce thème

Autres informations

• Via FB
• Via groupe d’échange FB

2. Accès tout public souhaitant approfondir

• Articles du blog dont une partie commence à être diffusée sous licence CC Creative Commons CC BY-NC-ND

3. Stagiaires, avant ou après un stage

Concerne aussi, en partie, les personnes rencontrées sur salons ou lors de diverses manifestations

• Informations accessibles avant ou après tenue d’un stage, avec identification
• Pour préparer ou compléter un stage : ce qui est une option pour les curieux et les motivés, le stage se suffisant à lui-même.